Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

l'étape du tour :1ere journée

Vendredi je pars chercher géramstrong à la gare ,7 h de trajet il est un peu fatigué ,il me raconte ses premiers déboires ,en voulant démonter son dérailleur ,la patte de soutien à cassée,il a passé la journée a en chercher une .Seulement aprés avoir traversé le var en long en large et en travers il se résigne Géramstrong devra faire l'étape du tour avec le mulet

 

Pendant ce temps la, le leader "manolo ricco " et tout son staff technique "guitoune ,arlette longo ,mini gislain arrive a loures barousse. Lélene nous a préparée un grand plat de pates ,tout est diététique sauf peut etre le litre de rosé et celui de rouge disparu on ne sait ou?

 

A ce moment  la Gislain est en grande conversation avec son président Viscanokourv au sujet des tenues.Roberto semble plus calme que ces derniers jours ,il est vrai qu'il a déja attaqué 3 pharmacies ,il a simulé un arrét cardiaque à l'hopital ,mais les urgentistes se sont rendus compte de la supercherie "comment voulez vous faire croire a un arrét du coeur quand celui ci bat a 180 pulsations au repos."

 

Les futures tenues des Déjantés 65 sont arrivées ,nous les avons présentées à tout le monde et elles ont eues un franc succés.De nombreuses commandes ont été prises nous allons pouvoir lancer la fabrication.

 

Le soir arrive ,tout le monde se couche de bonne heure(11h). Chacun dévoile sa poche de produit miracle ,barres céréales ,gels énergétiques ,topettes foudroyantes . Je ne sais pas si ça aide notre corps ,une chose est sure ça rassure notre moral. Gislain lui a décidé de prendre une baguette ,un saussiflard ,et 4 tranches de jambon de bayonne ,il ne reste plus qu'a trouver comment stocker ca sur le vélo

Bon je vais me coucher la nuit sera fraiche et agréable bisous a tous

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article