Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

COUFOULEUX

Dans le Tarn Le temps s'améliore depuis midi mais nous venons de bouffer 2 jours de pluie .Le  vent a pris la relève mais semble s'estomper au fil des heures.Une petite zone industrielle ,mais assez récente pour nous offrir un circuit tout plat d ' 1,5kms .La moitié ,route large,face au vent et ligne d'arrivée.L'autre moitié route étroite , vent dant le dos.

De nombreuses personnes s'attellent à balayer les chaussées pour enlever les derniers graviers laissés par les camions de la journée.Une superbe organisation ,rien n'est laissé au hasard .Je vais prendre mon dossard ,l'acceuil est chaleureux.

Bon maintenant que le décors est planté ,comment est le cycliste. Il est comme le temps ,maussade.Même si on n'aime pas parler de ses choses la ,je crois que tout le monde a déja vécu ses moments la,Grosvendish se trainne une bonne gastro depuis 3 jours .Il n'est pas fatigué ,il se sent de faire la course sans problème ,mais il craint surtout l'accident irrémédiable de se laisser aller en forcant.Et c'est dans ses grands moments de solitude qu'on se pose la question je prends un bidon de flotte ou du PQ.

Je pars m'échauffer sur le circuit avec les autres coureurs ,une quarantaine environ.Le couserans a déplacé 5 ou 6 coureurs ,ceux sont les seuls que j'ai déja vu ,je ne reconnais aucun de mes autres adversaires.

Bon la course est lancée , pour jouer la victoire je sais déja ce que je dois faire ,rester au chaud dans le peloton ,rouler 1H et dans les 7 derniers tours me porter à l'avant pour tenter ma chance.

Comme je suis le champion de la tactique ,2eme tour je tente ma premiere sortie avec 2 autres gars.

On est vite rattrapé , et de nombreuses attaques vont se succéder. Jusqu'a ce que 2 coureurs sortent plus fort ,et face un trou de 200m qu'ils vont garder pendant une dizaine de kms.

Derriere ils ont des coéquipiers qui font le boulot donc il ne se passe pas grand chose .je suis au coeur du peloton et je m'ennuie , j'aimerai avoir des coéquipiers avec moi .Comme personne ne veut rouler à l'avant ,je me porte volontaire ,j'effectue un énorme relais pour revenir à 50m de l'échappée et je laisse le soin aux autres coureurs de finir le boulot .

La course va s'animer de nouveau car il est vrai que ça ne roulais pas vite jusqu'a présent.Je descend en fond de peloton et je remarque quelques coursiers à l'arriere qui ont l'air trés bien ,je suppose que je retrouverais ces garçons dans les derniers tours à l'avant pour le sprint final.Quelle patience il faut avoir ,j'en suis incapable ,je remonte à l'avant et je vais me tirer la bourre avec les coureurs de saint girons qui démultiplient les attaques.

Tout le monde semble à ma portée sauf  ce coureur en blanc ,déja l'hauteur de la seule vraie échappée ,et qui a encore les jambes pour courir aprés tout le monde ,il est vraiment au dessus du lot.

Toute la course est vérouillée ,mais le peloton ralenti tellement quand il ne se passe rien qu'il provoque lui même les départs.

1 h de route , on nous annonce les 7 derniers tours ,hormis mon mal au ventre je suis encore bien , je met 3 tours pour remonter à l'avant tranquillement ,je suis en place et je patiente .Mais je ne peux attendre le sprint final ,je suis pire que mon frangin ,je repars à l'attaque avec un coureur du couserans.On s' entend pas mal et le trou est fait sur un peloton en file indienne .Mais petit à petit ils reviennent sur nous , mon coéquipier de l'instant lache , j'en remet une couche .Une couche c'est ce qui va me falloir bientot tellement mon ventre gargouille.

Je tiens encore un peu mais sous la cloche du dernier tour je me fait avaller par le peloton.Je recule trop et j'ai du mal à me replacer pour le sprint.

La victoire ira au coureur en blanc , il a mérite ,c'est le plus gros attaquant de la soirée et c' est le plus fort sans contestation possible

J'ai encore passé un agréable moment à 1/2 h du boulot c'est quand même génial

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article