Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

la ronde castraise:le temps des guerriers!!!


Tout commencait mal, malade samedi victime d'un mal au dos et d'une courante carabinée je me posais la question:vais je pouvoir courir demain?Robert a contrario est en forme et optimiste.

Seulement voila le dimanche matin je n'avais plus rien ,seulement les éléments étaient contre nous et contre tout le monde d'ailleurs.
Une pluie soutenue ,et un froid de canard nous a fait longtemps hésiter sur la façon de s' habiller.De nombreux coureurs de la grande ronde décident de se mettre sur la petite,d'autres décident de ne meme pas prendre le départ.
C'est un temps a ne pas mettre un coureur dehors ,par contre des guerriers oui!!!!
Le départ est donné ,c'est calme et prudent ,trés bien pour Robert et moi.La crouzette se monte au train,contrairement a l'année dernière j'ai les jambes et moins de gens me doublent.Robert est juste derriere il gère.Dans les 2 derniers kms de la montée je prends la roue d'une dizaines de cyclo pour monter plus vite.Robert ne m'a pas vu partir ,il ne m' a pas suivi.
Alors arrive la premiere difficulté la descente  oui ca fait drole de dire ça mais il pleut fort,il fait froid,tout le monde a peur et prend des trajectoires aléatoires?
Les gens sont térrorisés sur leurs vélos et j'en profite pour grapillés des places, ou de récuperer celles que je perds dans les montées.Ces montées seuls moment ou l'on puisse se réchauffer.
Robert qui c'est fait peur dans la premiere descente a pris le parti de rallier l'arrivée prudement.
Les kms défilent,on est de plus en plus trempés et frigorifiés,de nombreux coureurs crèvent. D'autres attendent ,sur le bord en tremblant, que la voiture balais les ramassent.
Dans une descente j'ai les doigts de la main droite tellement gelés que je ne peux plus freiner ,je m'arrete et je me pisse sur les mains pour me réchauffer, c'est l'enfer.
Toujours est il   ,j'ai les mains et les pieds gelés ,j'ai les bronches en feu mais surtout j'ai les jambes qui tournent- et bien d'ailleurs.
De nombreux coureurs explosent ,le parcours est plus éprouvant que l'année dernière plus les conditions climatiques.
La derniere cote de 3 kms est avalée a plus de 23 km/h je me sens bien .
Dernier effort pour avaler les derniers kms

J y suis !!je cours a la voiture me changer et me réchauffer .Meme me déshabiller est un calvaire ,mes doigts ne répondent plus.
Je retourne a l' arrivée voir robert et récuperer mon diplome.
Robert est la transit de froid sa main lui fait mal ,je comprends qu'il a plus souffert du froid que moi.
Je récupere mon diplome et la heureuse surprise qui réchauffe
au scratch je suis 134eme sur 891 inscrits (je me demande combien sont partis ce matin)
en categorie F je suis 47eme
je met 3h15.10 pour 88 km pour 1500m de dénivellé soit 27.05 km/h de moyenne ,j'ai pulverisé mon temps de l'année derniere je suis fier de moi.Meme si je suis persuadé que la pluie et le froid on fait fuir les extraterrestres qui sont devant moi d'habitude mais aujourd'hui c'était un jour pour les guerriers pas pour les rapides
Robert a mis 3h42 je connaitrait ses classements plus tard il vous racontera lui meme son enfer dans un commentaire
je tiens a féliciter les organisateurs et les bénévoles de cette cyclosportive car dans ces conditions climatiques particulieres il n y a pas eu un croisement ,un virage sans un bénévole pour nous avertir,je me suis toujours senti en sécurité malgré les difficulées imposées par le temps. Encore bravo et a l'année prochaine

tout les résultats definitifs ici


article de la depeche








 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article