Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

Au Tostadium le cyclo-cross se raconte au Féminin

Juste une idée , une envie de connaitre le sport de ses enfants et Nathalie Grangé se retrouve au départ de cette belle initiative, une initiation au cyclo cross. Bon il fallait une équipe au point pour mettre toutes ces féminines dans les meilleures conditions, et la ALTostat et son Tostadium s'imposait.

Alain GUINLE en maitre d'oeuvre, le parcours modifié, pour que chacune puisse choisir la difficulté de son passage, une présentation de notre Bernard Morlaas digne d'un Super prestige en Belgique. Et ensuite, il y a ces Dames qui ont joué le jeu, car il fallait la mettre la tenue de vélo avec ce froid qui tombait, mais ces sourires en disaient long, un peu de craintes dans les yeux, la peur de glisser, de ne pas monter la butte. Elles ont toutes essayé, même si la possibilité de l'éviter était présente .

Comme chez les hommes, ou en catégorie, les différences entre chaque participant est criant de vérité. Pour ces Dames c'est pareil, vous passez de la cyclosportive qui prend son vélo tous les week end, à la marcheuse qui n'est pas montée sur son vélo depuis l'âge de 8 ans. Ça ne change rien, le cyclo-cross a cette immense ouverture d'esprit qui fait que toutes peuvent se côtoyer et courir les unes à coté des autres.

Comme tout être humain les féminines ont la compétition dans les gênes, mais contrairement aux hommes, elles ne sont pas submergées par leur testostérone, donc c'est naturellement qu'elles s'élancent sans arrière pensée, vite pour certaines en ballade pour d'autre, seul objectif partager ce moment qui leur est accordé et qui est si rare.

Pendant 2 tours elles sont nos étoiles que nous ne quittons pas des yeux, toujours notre envie de les protéger, alors que ce sont elles qui s'occupent de nous depuis la nuit des temps. Les enfants sont en admiration, alors Maman aussi elle peut courir.... J'ai entendu Gabin Ompraret compter toutes les places que gagnaient Christelle, les yeux brillant d'émerveillement. D'autres jeunes filles ont accompagné leurs Maman ou leurs Grand-mère. Pour ma part j'ai le luxe d'avoir ma mère, ma femme et ma fille sur le parcours .

Pour les déjantés, Sarah était accompagnée de Millie et Rosie, Nathalie de Pauline, Claire accompagnait sa mère Bernadette, Pauline et Angélique, Sarah, Arlette, Hélène, Karine, quand j'y pense ce club a de la chance avec toutes ces femmes à son bord, je suis très fier de les avoir à mes côtés. 

Mais chaque club a sa force féminine, à chacun d'entre nous de les mettre en valeur . Et la Alain a su faire en offrant à chacune d'entre-elle ,un présent personnalisé ,fait main , quel travail pour ,quel attention ,quel respect pour chacune de ces femmes, un brevet d'aptitude au cyclo-cross, qu'elle idée lumineuse mais tant méritée par chacune des participantes.

A

la suite plutard

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article