Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

Mol :Maintenant c'est à nous

La veille je me suis couché avec un mal au dos terrible , un massage , un anti inflammatoire et une nuit plus loin , je me suis levé en grande forme . C'est magique , je suis réellement bien , il ne reste plus qu'a se préparer.

Andy est déjà levé , nous nous servons des conseils d'Alain et nous essayons d'être le plus méticuleux possible .

Dehors il fait froid , mais surement pas assez pour avoir gelé la sable , c'est mon premier soucis , courir autant sans me retrouver bloquer à moitié course.

Le fait de partager tout ça avec Andy facilite les choses , la motivation est la .

il n'y a que la route à traverser , le camping d'en face et c'est le départ.

Mon nom est cité , je passe le contrôle moteur , je demande au gars de bien vérifier , car j'ai l'impression que mon vélo pèse 1 tonne , je suis sur qu'il y a plusieurs moteurs ,mais ma rallonge est trop courte pour ce circuit ca ne fonctionne pas.

Andy est appelé a son tour , pierre chenaud est sur ma droite sur la ligne de devant.

Je vais prendre le départ d'un championnat du monde et je suis super bien , quelle chance .

 

Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

la ligne droite du départ devant les yeux , puis ce virage glissant à droite , j'avoue j'ai un peu d'appréhension , j'ai tellement manger de béton et bitume cette année. Me vautrer aujourd'hui serait une catastrophe.

Le coup de sifflet est donné , je rate ma pédale , décidément je fais tout comme Alain , à la différence que je n'avance pas comme Alain.

J'ai beau appuyé comme un fou sur mes pédales je me sent engloutie par le peloton.

Puis il nous arrivons aux marches , j'ai l'impression qu'en 5 marches la moitié du peloton m'a doublé. E tout cas j'ai vu passé Andy et Pierre , 2 véritables cabri

Sur le vélo ce n'est pas un soucis ,mais dès que nous arrivons dans ces parties ou il faut descendre de vélo , la vérité fait mal ,j'ai beau me sentir bien , n'avoir pas couru comme ça depuis des années , la vérité c'est que les autres sont beaucoup plus rapide , et la dune de semble est un enfer.

Je suis déjà dans les 20 derniers et il faut que maintenant je coure sur toute la plage , je suis encouragé par toute cette merveilleuse délégation des hautes Pyrénées , et elle fait du bruit je vous le dit

 

Par contre les belges font la course devant ,il semble maitrisé mieux que nous l'environnement

Verhaegen guido est en tete , poursuivit par le multiple champion de France loizeau stéphane ,

plus loin pierre chenaud , et notre anglais pyrénéen Andy , qui remonte encore du monte , il a l'air a l'aise en course a pied

 

 

 

Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

j'arrive enfin ,je semble bien  , mais je suis lent , j'étais déjà lent jeune au rugby et un chose est sure ça ne c'est pas arrangé avec le temps , au contraire

Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

Retour sur la butte de sable , le belge mertens Dirk a pris la tète avec son compatriote Verhaegen

le danois faldt Jensen s'accroche , il cache loizeau qui craque un peu.

Plus loin c'est Andy qui continue à remonter des coureurs , belle course de notre anglais pyrénéens , comme il nous  a expliqué ,il etait tellement à fond par moment qu'il avait la tête qui tournait. Un parcours qui ne laisse aucun moment de répits .

Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

et beaucoup plus loin c'est moi dans la butte , je ne souris pas , je reste concentré , je viens de commettre 2,3 erreurs en voulant rattraper des gars devant , du coup je me suis fait doubler , ce n'étais pas le résultat recherché

Dans la montée de sable , je ne cours pas , je marche , je me contente de chercher les pas de ce qui m'ont précédé ,pour mettre mes pieds aux même endroits.

Ma seule satisfaction du moment c'est que je n'ai pas mal au dos , et j 'ai une pensée pour ma femme qui m'a massé pendant 1h la veille ,et sans elle surement que je me serais retrouvé bloqué et implacable de finir .La j'avoue que je suis bien , je prends un pied énorme, même si je souffre

Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

a la fin de mon 3eme tour , le 4eme pour les 2 premiers qui viennent de me doubler , il m'est arrivé un petite aventure bien sympathique .

Comme les 2 belges devant moi , temporisaient en vu du dernier tour et pour jouer la victoire ,j 'en profite pour accélerer et revenir à 50 m d'eux , juste au niveau de la ligne d'arrivée , ou le speaker surpris pense que je suis le 3eme qui revient sur eux.

Pendant 7 ou 8 fois il va répéter DavI daffOOO , me voila pendant quelques secondes en pleine gloire,  le 3eme de l'épreuve , mais ils vont vite corriger le tir et on n'entendra plus mon non prononcé en flamand , je retourne dans l'anonymat

Dernier tour et dernier traversée de la plage , Andy c'est qu'il en finit , les écarts sont deja fait

Derriere lui il y a pierre chenaud et jacques schiff , tous ces gars vont se retrouver en fevrier pour le championnat de France ufolep   

Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous

et puis comme nous sommes des coureurs importants du monde nous avons le staff technique le plus sympathique du monde , Alain ,Jeremy et Lysa qui sont prêt à intervenir en cas de casse.

 

Mol :Maintenant c'est à nous

moi aussi j'en termine , même si c'est dur , je dois reconnaître qu'il me tarde de pas de finir , envie de continuer l'aventure , allez encore quelques secondes de bonheur.

Après je retrouve Andy à l'arrivée pour se féliciter l'un l'autre ,

Andy finit 28eme , magnifique quand on sait qu'il est partit presqu'en dernière ligne

Pour moi c'est 62eme , déçu un petit peu parce que j'étais vraiment bien ,mais il faut se mettre à l'évidence ,j'étais moins fort .Je n'ai déjà qu'une  seule envie , revenir pour faire mieux.

 

Mol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nousMol :Maintenant c'est à nous
Mol :Maintenant c'est à nous

plus tard la suite

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article