Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

Mon National

4 heures de route pour rejoindre Rochechouart. Nous arrivons juste à l'heure de déjeuner ,alain et Nicole sont la , Alain me raconte sa course , ces choix , ces 2 avions partis au premier tour qu'ils ne reverront jamais .Ces coureurs qui refusent de rouler ,et puis cette septième place alors qu' il est en grande forme. Mais c'est aussi ça le vélo , et en plus TORTIGUE pris de crampe , Gouanelle qui déraille et coince ça chaine .Il y a des jours comme ça ou tout ne tourne pas comme on voudrait . Mais ils ont tous le sourire , et ils savent bien qu'ils auront beau refaire la course 10 fois ,la fin sera toujours la même .Mais ces discussions font aussi parti du vélo

.DES amis ;un sandwich , quelques frites :une bière , du soleil et de la chaleur , de quoi ce sentir bien et heureux , un cadre grandiose ce magnifique village de Rochechouart , et surtout une même passion le vélo.

Nous allons voir le départ de mathieu fossard en 17/19 . Nous sommes loin de nos montagnes et pourtant nous rencontrons de nombreuses personnes connues

Une très belle délégation de 31 au niveau très relevé.

J'en profites pour aller repérer cette fameuse cote du château .Et alain a eu beau me rassurer par téléphone ,la réalité est encore plus effrayante , oui c'est court ,mais quel pourcentage, grimpeur pas grimpeur aucune importance , a ce niveau c'est de l'alpinisme Je me convaincs qu'elle sera dure pour tout le monde .

Et au premier passage des 17/19ans , sous la chaleur je me rencontre a quel point c'et dur .

Tout les coureurs sont dans la souffrance , du premier au dernier , en fin de compte il existe pas de prédispositions pour passer de tels pourcentages . Et pour rajouter a la difficulté un gros vent balaye le circuit .

On profite pour encourager tel ou tel coureur rencontrer au cours de la saison puis finalement on encourage tout le monde car ils sont tous méritant

Bon il fait chaud ,mais j'ai besoin de savoir ce que c'est exactement ce parcours , donc en tenue et je pars avec michel bond et fred larrue reconnaître ces fameux 12.8 kms

Mes premières impressions sont bonnes ,au niveau sécurité ,revêtement , pour la première bosse passée tranquille en discutant , je sais déjà qu'a vive allure elle va faire mal elle est longue .

La 2eme se passera plus en force pour moi .Puis enfin nous arrivons a cette fameuse cote du château , je suis scotché , et je ne suis pas seul , comme c'est long 300 mètres .Quand un gars fait une chute de 300 m ,on dit qu'il voit sa vie passée devant ces yeux a toute berzingue , moi à l'allure ou je monte ces 300 m , ma vie j'ai le temps de me la refaire 10 fois .Je n'arrive pas a accéléré , mais je sais aussi que si je ralenti je tombe .Vous imaginez il faut attendre les portions a 12 puis 9% pour relancer la machine .Mais je suis motivé car je suis persuadé qu'il y a 6 mois je ne serais pas monté.

Bon je vous avoue qu'un tour de reconnaissance a finit largement de reste serait de la gourmandise.

Après c'est hotel a saint junien et resto sur place avec jeff ,tiffaine ,nicole et alain .Encore un bon moment passé ensemble à parler ......vélo bien sur , mais quand on aime on compte pas.

J'ai passé un très bonne nuit , un très bon dejeuner , je n'ai mal nul part , je suis dans une forme optimale .Lélène s'occupe de tout me laissant tout le temps pour m'occuper de moi et de mon materiel 0Et Pour me mettre dans les meilleurs conditions , je me rendrais a Rochechouart accompagné d'auguste coutinho et daniel Miquel , deux favoris en puissance , puis rejoint par depierrefixe un troisieme leader dans ma catégorie .

Sur place la délégation du 65 est présente et se met à disposition des coureurs qui courent .

L'appel est commencé et la remise des puces aussi. Je suis au coté de mon coequipier henri lacoste ,nous n'avons pas trouvé christian ricaud.

Mon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National

le départ d'un championnat est différente , il y a du monde  , tout le monde vient vous encourager , il y a de nombreux coureurs autours de vous , 140 d'ailleurs pour ce départ .Et pourtant vous êtes seul dans votre bulle , concentré , les conseils ont été nombreux maintenant il faut les appliquer .

Et puis il y a cette minute de silence pour les morts de Nice qui vous fait relativiser sur l'importance du moment , même si ce moment m'appartient et que tous les abrutis du monde me l'enleverront pas .Alors je profite de mon bonheur , j'ai énormément de chance d'être ici vétu de cette belle tenue sang et or représentant les hautes pyrénées  , et dans quelques secondes je prend le départ du championnat de france . Et même si je ne souris pas beaucoup je prend mon pied  

Mon National
Mon National

nous voila lancé , même si la route est large ,ça fait du monde.

le départ réel lancé est 1 km plus loin , tout le monde tente de se placer et ça flotte grave .jessaye de mettre en application tous les conseils d'alain en 3eme cat et ma foi ca se passe bien.je suis vite au niveau d'henri .par contre je vois la difference avec christian ricaud et auguste qui sont déja dans les 20 premiers .Pas venu pour faire de la dentelle ces 2 la.

 

Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National

Pour notre départ à 8 h du mat , il fait bon et surtout il n'y a pas de vent , donc plusieurs coureurs n'ont pas peur de tenter de sortir de suite et le peloton ne laisse pas faire ,Ce qui nous donne une départ trés rapide et un passage de première bosse assez ahurissant ,j'essaye de ne prendre les roues en faisant le moins d'effort ,mais j'ai déja les jambes en feu , je comprends que j'ai beau être dans le catégorie des + de 50 ans , j'ai des gars qui vont très vite devant . Je me retrouve en fin de peloton et je me retourne et je vois que déja de nombreux coureurs ont explosé.

Je me fais violence et je me replace , je remonte , je fais les descentes à block , et je passe la 2eme bosse sur un gros braquet pour rester au milieu.

Puis vient la grande descente , je gagne 20 places , maintenant il va falloir affronter la cote du chateau

Lélène est en haut , la ou se pourcentage est plus clément , la ou il faut relancer .Augustes est deja en 2eme position ,florent, christian et daniel en 20 eme et henri en 40eme place.

Les 70 premiers coureurs sont compacts , au coude à coude , personne ne lache 1cm.

Moi je suis dans le ventre mou , dans la partie ou le peloton s'étire et ou il faut ferailler pour boucher les trous 

Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National

Le 2eme tour est du même acabie , mais j'ai déja plus de mal a me replacer , je suis quand même au contact et je me pose pas la question de savoir si il faut s'économiser. A mon niveau un national vous le faites à fond , vous calculerez vos coups de pédales un autre jour.

Toujours que le temps que l'on fasse le tour cette fameuse rampe est toujours en place .17% au premier passage , mais avec la fatigue elle prend 1 degré de pente à chaque tour.

devant ça hausse le temps , mais je laisse toutes les photos pour vous montrer à quel point tout le monde souffre.

ET par contre la les moins fort sont décrochés , et j'en fait parti malgré toute l'énergie que j'y met

 

 

Mon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon NationalMon National
Mon NationalMon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon National
Mon NationalMon NationalMon National

Dans le troisieme tour 1ere bosse et lancement des véritables hostilités par florent , je ne sais pas comment tout c'est passé exactement ; vraiment trop loin pour voir les meilleurs batailler. Toujours est il qu'a l'attaque de la bosse du chateau ils sont 6 échappés .

et notre sud est bien représenté ,avec auguste et florent de la haute garonne  , et mon coéquipier christian , ils sont accompagnés de goudeaux ,ferré et herbin.

 

Mon National
Mon National

 un gros peloton de 60 coureurs arrivent groupés , ca monte vite et à l'arriere de celui ci les dégats sont terrible , ça pête de partout.

Henri est a la limite, des crampes au mauvais moment , il se fait décramponné de derriere.

 

Mes yeux fermés en disent long sur ma concentration , le cerveau n'est plus irrigué , tant mieux d'ailleurs car a ce moment précis du sang j'en ai besoin dans les jambes pas dans la tête

 

 

 

 

Mon NationalMon NationalMon National
Mon NationalMon NationalMon National
Mon NationalMon NationalMon National

et puis voila un deuxieme peloton d'une cinquantaine de coureurs.

J'y est trouvé refuge , mais le passage de cette bosse vous arrache la gueule et c'est  beaucoup de force laissée a chaque passage

Mon National
Mon NationalMon National
Mon National

Notre échappée de 6 continue son épopée , leur visage exprime la détermination , le titre supreme se rapproche 

Mon coequipier est toujours en place , mais ca je le saurais qu'a l'arrivée  , il se bat pour rester aux contacts de ces coureurs juste un ton au dessus , il reconnaitra .Mais avec la volonté et si prêt du but

Mon NationalMon National
Mon National

derriere personne n'a abdiqué et ça contre à tout va , la un coureur de la creuse .

Tout le monde est dans le rouge pour rester en place , les visages sont déformés par la souffrance .

 

Henri a finit par deccrocher de ce groupe , mais connaissant sa volonté il va se battre pour chaque metres jusqu'au bout

 

Mon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon National

​c' est a mon peloton d'arriver , il y a eu de nombreuses accélérations qui nous ont fait perdre de nombreux éléments .Je sais que mon salut c'est le rien lacher , sinon le tour tout seul se sera l'enfer

Mon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon NationalMon National
Mon National

avant dernier montée pour l'échappée , Auguste semble plus fort et durcit la course la montée , mais les autres vont s'accrocher comme des morpions , le titre ils le veulent autant que lui , résultat en haut de la bosse seulement 10 m d'avance et beaucoup d'énergie dépensée

Florent est en embuscade pour la haute garonne , mais l'équipe par contre avec 2 coureurs placés à l'avant est favorite pour le titre , surtout que connaissant Daniel Miquel il ne sera pas loin

 

Christian Ricaud plie mais ne rompte pas , il fait une course de rêve.

 

Mon National
Mon National
Mon National
Mon National

derniere cartouche pour les hommes en forme du peloton et pour tenter d'inverser la tendance

Mon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National
Mon NationalMon National

mon peloton , je suis en surchauffe , ainsi que tous les coureurs qui m'entourent .

C'est les moments de courses ou vous passez à des moments de grace à des moments de galère.

Je sais que c'est je ne la monterai plus qu'une fois et qu'après ce sera finit , alors je dois reconnaitre que mon moral est bon , mais les jambes ont de plus en plus de mal .La pente doit friser les 45% , c'est sur , si je regarde en l'air je me retourne comme une crêpe

Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National

dernier tour , alors que l'échappée partait pour une arrivée à 6 , le coureur de la charente se fait la belle , Goudeaux franck olivier , a pris sa chance , les 2 haut garonnais ne réagissent pas de suite.

Le vélo c'est souvant cela , des décisions à prendre en une fraction de seconde , un choix à faire , quand vous savez qu'il ne vous reste plus beaucoup de cartouche à tirer. Et on a beau refaire la course 100 fois dans sa tête le résultat ne change jamais .

Auguste aurait il du prendre sa roue de suite , toujours est il qu'il ne pourra pas refaire son retard dans cette fameuse cote du chateau , et franck olivier trancendé par le graal qui lui tend les bras , gardera les ressources nécessaires pour conserver 7 secondes d'avances sur un auguste coutinho dépité .Mais après philippe , il est passé prêt d'inscrire encore la fraterie au palmares.

Ferré nicolas arrache sa place sur le podium devant Herbin laurent qui herite de la plus mauvaise place la quatrieme , mais il est aussi bon que les autres .

 Florent finit 5eme et notre christian 6eme  .

et avec la 10eme place de daniel miquel ,la haute garonne est championne de france par équipe , le titre qui me fait rever.

 

pas de photos du vainqueur lelene n 'est pas arrivé assez vite

Mon National
Mon National
Mon National
Mon National
Mon National

et puis bien plus tard c'est l'arrivée d'henri 56eme a 10mn , puis la mienne encore plus loin.

content d'en finir et d'écouter la course de christan à l'avant . Comment je pourrais vous conter les courses sinon

je finis 80eme , a 12mn45 du premier et pourtant fier de ma prestation , je sais que j'ai tout donné , j'étais dans les meilleures conditions , pas de petits bobos , de problemes mécaniques ,tout était parfait  , dans le dernier km j'ai bien tenté de grapillé des places ,mais la réalité fait que la 80eme place était la mienne , celle qui correspond à mon niveau.

Donc 6 mois apres le national de CX ou j'avais vécu une galère , ou tout allait de travers , la je nage dans le bonheur .Il ne me reste plus qu' a me remettre en préparation pour le CX

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article