Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

du chaud et du froid

Samedi grosvendish et Hulk se sont rendus à peyssies , comment ne pas rouler aujourd'hui , il fait 28° à l'ombre , un vent sec étouffant , le parcours est plat , tout pour une bonne partie de manivelles et nos deux déjantés65 prêt à jouer la gagne.

Nous sommes une cinquantaine de 3eme catégorie , du beau monde , de belles équipes en nombre comme saman , Montréjeau ,empalot , et d'autres.

un challenge sur 3 sprints , va dynamiser la course .Parcours plat avec une relance presque à l'arrêt .Une ligne droite étroite vent de 3/4 face.

Le début de course est assez calme , presque trop calme dès que nous avons le vent de face , c'est même aux risques que les GS nous rattrapent .Quelques fausses attaques , et il faudra attendre le premier sprint pour voir 5 hommes s'échapper et faire plusieurs tours échappés.

C'est course est étrange , est ce les premières chaleurs ,ou la fatigue générale mais ça ne roule pas trop vite. Seul le challenge dynamise la course .

Grosvendish sortira quelques fois , puis ramènera le peloton .

Mais a 2 tours de la fin 2 hommes s'échappent et prennent une belle avance .Derrière Montréjeau semble vouloir prendre la poursuite à leur compte , mais ils veulent aussi garder des forces pour le sprint . Je vois Hulk mener tout le monde pour reprendre l'échappée , je me porte vite à l'avant du peloton et je prend un gros relais pour reprendre les 2 fuyards , mais je ne pourrais en reprendre qu'un , le premier semble trop fort et surtout les adversaires préfèrent m'attaquer au lieu de tenter de revenir pour jouer la gagne. Je finis par lâcher et c'est Hulk qui peut faire le final

Il est fort mais comme le retour sur le premier semble impossible il se contente d'un sprint pour monter sur le podium .Toujours beaucoup de plaisir a voir du déjantés sur le podium

Dimanche , nous sommes passés du soleil et 30° à la pluie , un vent à 50km/h et 14°.

Il y a igor , mockler en GS et Grosvendish en 3 .

"va t'on prendre le départ" , le temps est tellement merdique , que c'est devenu une question existantielle . 

Bon on a une réputation de joyeux drilles mais aussi de guerriers ,donc on va chercher les dossards .Un peu d'échauffement  ,pas trop parce que dans la ligne droite face au vent on se demande si on a bien eu raison .Scotchés au bitume , moi qui n'est pas récupéré je commence a me faire sérieusement du soucis.

Bon mes 2 GS ont l'air motivé , comme ils ne sont pas nombreux nous avons fait le choix de jouer la carte Igor .

Voici tout le monde sur la ligne de départ

du chaud et du froid
du chaud et du froid

impossible de vous raconter la course des 3 ,puisque le peloton va se scinder en 2 ,on mettra je ne sais combien de tours pour rentrer et a 3 et pire je ne pourrais même pas faire la jonction des  20 m manquants , donc je n'ai rien vu de ce qui c'est passé à l'avant

Bon je vais vous parler de mes GS , Daniel multiplie les attaquent à l'avant , obligeant les adversaires à bosser

Igor comble reste caché ou vient combler les trous quand certains tentent de sortir​.

du chaud et du froid

et puis il y a les sprints intermediaires , que Igor va chercher à la force du mollet .Pareil pour Daniel , c'est que nous sommes en manque de vin

 

du chaud et du froid

Mockler est encore sorti avec Acart et il prend aussi la prime , les déjantés font feu de tout bois , normal avec cette météo

du chaud et du froid

Mockler continue à faire le job , mais Igor est à l'affut , pour la derniere prime

 

du chaud et du froid
du chaud et du froid

Et puis c'est le grand moment de Daniel , avec une grosse échappée ,30 secondes d'avance qu'il va tenir , obligeant tout le monde à lui courir après et laissant Igor récupéré.​

La , charles Bourdallé amène le peloton , mais ne peut rentrer.

Daniel tiendra plus de 2 tours , devant .

du chaud et du froid
du chaud et du froid
du chaud et du froid
du chaud et du froid

nos 2 déjantés font une course extraordinaire , personne ne peut sortir sans les avoir sur le dos.

 

du chaud et du froid
du chaud et du froid
du chaud et du froid

et puis il y a ce dernier tour et cette derniere prime .

Igor hypermotivé , lui si souvent aux avants postes depuis un an  , lui qui fait tant d' efforts pour les autres , lui qui souvent se sacrifie pour reprendre les échappées , il tente enfin sa chance .

Lancant le sprint pour la dernière prime  , il a fait le trou , mais il reste un tour à faire .

Il se tate continuer ou attendre pour refaire un sprint .Lansaman fabrice va prendre la décision pour lui . Il revient dans la ligne droite face au vent , le garcon est solide et Igor  n'a pas recupere de son sprint à 100% et il peine à prendre sa roue  .Lansaman s'échappe surement pour la victoire  .

Igor voit aussi à 20 m Begue andré et Bruletout

Derniere ligne droite ,Igor est au coude à coude avec Bègue , il prend la 2eme place pour quelques centimètres , mais l'homme est heureux ,pour lui , mais aussi pour Daniel qui a été un coéquipier modèle , et pour les déjantés65 lui surement le membre le plus actif.

Si il y en a bien un qui mérite les honneurs c'est lui , quand la route s'élève il ne se plaint jamais , il finit dans les derniers mais jamais il ne lache ,jamais il abandonne . Son quintal il l'amène partout , sur toutes les routes , mais ce ceux sont bien 100kg de sympathie et d'amitié .

Je suis vraiment heureux pour lui , et il servira d'exemple a tous les nouveaux déjantés qui galèrent un peu mais qui se rendront compte qu'avec de l'obstination on y arrive souvent

du chaud et du froid
du chaud et du froid
du chaud et du froid
du chaud et du froid

voici un beau podium , on est pas peu fier pour notre coéquipier , mais je suis déja sur qu'il y en aura d'autres

 

du chaud et du froid

si les GS déjantés65 ont été à la hauteur , leur président Grosvendish a pour une fois et c'est pas coutume  "baché" .

Trop dur aujourd'hui ,pas dans le coup .Mais si ça été dur c'est parce que devant ils ont roulé fort , très fort , nettoyant les plus faibles .

Finissant à 5 dans un magnifique sprint ou le plus rapide fut encore guerny devant un Mistri en superbe forme.

la 3eme place pour Techene devant Nogueira et Peyregne

je n'ai vu aujourd'hui que des gars et des filles courageux , avec même un brin de folie.

Bravo à Pascal et toute son équipe pour le travail accompli dans des conditions très difficiles.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article