Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
les déjantés 65

les déjantés 65

les péripéties de droles de cyclistes au fil des saisons de compétitions

Nice , une nouvelle aventure

Vendredi ,et enfin en congé , Lélène et Grosvendish sont prêts pour des vacances méritées.

Le chien est chez tonton Igor et Karine ,les chats c'est pour la voisine ,et notre fille a repris les études.

Sur la route Alain et Nicole ont une centaine de kms d'avance. Nous nous retrouvons sur l'aire des corbières ,petit sandwich et déjà des conversations passionnées ,il faut reprendre la route direction six fours.

Une bonne nuit dans la maison kieffer ,puis c'est direction Nice .Nous déposons la mercedes et direction la reconnaissance du parcours.

Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure

La météo est agréable et le début du parcours semble accéssible. Alain m'explique avec passion , le déroulement de ces courses , le profil des coureurs que nous allons trouver. Il connait ce sport sur le bout des doigts ,mais il sait partager son savoir.

Le paysage sous nos yeux est magnifique mais tout semble trop facile .Mais au bout de 40 bornes et un virage à droite la route s'élève , c'est pentu ,et de suite je me sens moins optimiste pour moi ,mais je crois aux chances de Manolo .Les montées durent ,les pourcentages varient , tout est mesuré ,entre le garmin et strava , nous ne négligeons rien. Avec Alain je comprends que si on ne veut pas se prendre la tête il ne faut négliger aucuns détails

Les filles sont plus moqueuses quand ça dépasse 8% ,Lélène estime que je devrait prendre la frontale .Nicole est persudé que la nuit va me ralentir.

 

Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure
Nice , une nouvelle aventure

La premiere descente nous donne des sueurs froides , quand un gars comme moi monte ,il n'a qu'un espoir se regaler en descente ,mais la les virages trop serrés , route étroites ,des habitations avec des véhicules qui peuvent sortir à tout moment, beaucoup de pierres sur la chaussée .

La montée semble un peu moins dure mais plus longue ,la descente aussi , certain panneau nous laisse espérer qu'une petite partie de la route serait fermée ????.

Puis c'est une 3eme montée , le parcours est vraiment dur  , une descente encore très .....technique ,ou dangereuse tout dépend comment on se place . Alain commence a reconsidérer sur sa participation le lendemain ,et moi je finis par penser que nicole et helene ont raison .je vais rentrer avec la nuit

 

Bon il ne faut pas trop réfléchir je suis motivé ,même si la 4eme cote secrete a faillit miner mon optimisme.

Direction la gare pour recuperer notre leader du weekend ,Manolo .Un parcours taillé à sa mesure , malgré ces 8h de train il lui tarde d'en découdre.

Avant ça ,direction le village de l'EMG Nice ,pour les accreditations et les transpondeurs.

J'en profite pour unr scéance de massage  ,ça fait toujours du bien .

Alain et nicole navigue avec aisance dans le village ,on voit qu'ils ont l'habitude de cet univers

Nous sommes tous comme des grands enfants .

LA fin de soirée ,fut tranquille ,malgré ces litres d'eau qui sont tombés sur notre restaurant . mais nous étions loin denous imaginer que 15 kms plus loin , une véritable catastrophe se jouaient pour des milliers de personnes

Dès 7h du matin , Manolo comprend que tout va etre annulé . Le nombre de mort augmente d'heure en heure , nous nous donnons pas le droit d'être décu , il faut savoir mettre des priorités dans nos ressentiments.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article